Béguinage

Lieu de résidence d'une communauté chrétienne médiévale
  1. Accueil
  2.  › 
  3. Belgique
  4.  › 
  5. Bruges

Le béguinage, officiellement le "Béguinage princier Ten Wijngaarde", a été fondé au XIIIe siècle. Ce n'est qu'en 1930 que la dernière béguine de Bruges, qui s'était consacrée à la pauvreté apostolique conformément aux directives de son mouvement religieux, s'éteint. Depuis 1937, le domaine pittoresque situé près du Minnewater est habité et géré par des religieuses bénédictines. Malgré le fonctionnement monastique, des visites du musée du béguinage et du jardin traditionnel du couvent sont possibles tous les jours. La visite du béguinage est gratuite, le prix d'entrée au béguinage est abordable à deux euros.

Une idylle de jardin au fil des saisons

L'ajout belge au nom "zum Weingarten" (Ten Wijngaarde) suggère que la cour, comme de nombreux bâtiments que l'on rencontre lors d'une promenade en ville à Bruges, pourrait être envahie par des vignes sauvages. En automne surtout, la coloration rouge vineuse typique contribue au visage pittoresque de Bruges. En fait, le jardin du Béguinage est plutôt dominé par la vue de plus de 60 peupliers devant des maisons en briques blanchies à la chaux. Au printemps, les jonquilles forment un tapis de couleur jaune dans la cour pittoresque.

L'histoire du béguinage

À l'époque de la fondation de la Cour, les Béguines (femmes) et les Bégards (hommes) faisaient partie d'un mouvement religieux qui se détournait des valeurs séculaires de l'Église chrétienne. Contrairement au reste de l'Europe, les béguines en Flandre n'ont été ni persécutées ni punies par l'Église et ont pu établir une vie indépendante dans des béguinages dans plusieurs villes. Dans la société médiévale, les béguinages sont devenus des lieux de refuge pour les femmes célibataires et les veuves qui trouvaient un (nouveau) sens à leur vie dans la communauté religieuse. Les béguinages étaient moins stricts dans leur interprétation des lois cléricales que les monastères. Par exemple, les béguines renonçaient au vœu et pouvaient quitter la cour à tout moment et reprendre une vie séculaire.

L'importance touristique du béguinage

Le Begijnhof est un endroit idéal pour faire une pause dans la visite de Bruges. Entouré de maisons vertes idylliques, vous pourrez vous détendre et vous relaxer. La visite du musée du béguinage dans le "Begijnhuisje" donne un aperçu intéressant du mode de vie fascinant des Béguines, qui sont aujourd'hui considérées comme des modèles d'un mode de vie autodéterminé. Le féminisme cite aussi souvent les Béguines comme la première représentation d'un mouvement féminin progressiste. Vous pouvez vous faire votre propre opinion dans le musée pour savoir si cela est réaliste.